Institut Suisse de Spéléologie et de Karstologie

Initié en 2010 dans le cadre du Programme National de Recherche 61 relatif à la gestion durable des eaux, le projet Swisskarst a pour objectif de développer une approche de caractérisation des aquifères karstiques et de l’appliquer sur le territoire.

Ce projet est né du constat qu’en Suisse, malgré le travail admirable des spéléologues, des universités, des bureaux et des administrations ; l’information relative aux eaux souterraines des aquifères karstiques reste inégale, éparse et difficilement comparable. Paradoxalement, il a été démontré en 2008 que 80% des réserves en eau souterraine de Suisse étaient contenue dans ces aquifères. 18% de l’eau domestique distribuée est d’origine karstique et ces aquifères font aussi l’objet d’intérêts grandissant dans les domaines de la construction ou des énergies renouvelables (hydroélectricité, géothermie, etc.).

La motivation du projet Swisskarst était donc de proposer une approche commune, systématique et relativement pragmatique de caractérisation de ces aquifères. Cette approche se nomme KARSYS (Jeannin et al. 2013) et son application standard sur un site permet d’établir explicitement un modèle 3D conceptuel de l’aquifère et des systèmes d’écoulement – modèle à la base de toute décision et investigation complémentaire sur le site.

Aujourd’hui l’ISSKA poursuit le développement de cette approche et l’applique systématiquement comme support dans les missions d’ingénierie. Grâce au projet Swisskarst, l’ISSKA dispose de nombreux feedbacks via des applications en Suisse où KARSYS est reconnue comme une approche officielle par les services de la Confédération, en Slovénie, en Espagne et en Irlande. De nombreuses collaborations sont attendues courant 2015 (France, Chine, Angleterre, Bahamas, etc.).

 

Built with HTML5 and CSS3
Copyright © 2018 ISSKA